Il y a un post à Language Log sur The Jeremy Kyle Show, éoù les aucuns présentés causent des variétés d’anglais que l’hôte ne peut même pas comprendre, et moi non plus, en tant que locuteur natif d’anglais:


Le post à Language Log.

Ce que je trouve intéressant, c’est que moi, je commence à penser après ce que j’entends comme si ce n’est pas l’anglais, comme s’il faut premier trouver les frontières des mots même avant de commencer à les analyser comme quelque chose avec du sens. Ça se passe aussitôt que je ne réussis pas à comprendre deux ou trois mots adjacents.

Quelque chose après équel je jongle depuis quelques mois, c’est le manque de discussion sur la psycholinguistique dans la documentation sociolinguistique ainsi que la documentation linguistique formelle. Des affaires comme ça me semblent un bon point de départ.

(J’ai idée de commence à poster de petits articles comme ça, puisque je n’ai pas de temps depuis longtemps d’écrire de vrais posts.)

Josh

I'm currently working on an MA at the University of Quebec in Montreal. I received BA in linguistics with a minor in music from Tulane University in New Orleans. I also have a background in audio engineering.

Je suis actuellement après travailler sur une maîtrise en linguistique à l'Université du Québec à Montréal. J'ai obtenu un bac à l'Université Tulane à la Nouvelle-Orléans avec une mineure en musique. J'ai également de l'expérience en ingénierie audio.